Cahier des Charges Point de Branchement Immeuble d'Orange France

1. Introduction

1.1 Objet de cet article

Sur un réseau FTTH, le point de connexion optique est le point de connexion entre un câble de distribution et les câbles de raccordement avant que ces derniers ne pénètrent dans les habitations.
Ce point de raccordement est matérialisé par un point de raccordement optique extérieur lorsqu'il est situé sur une façade, un poteau ou une borne, par un point de raccordement optique intérieur lorsqu'il est dans un conduit technique ou un hall d'immeuble. Dans une chambre souterraine, une boîte d'épissure optique servira de point de connexion.
Ce cahier des charges définit les caractéristiques fonctionnelles auxquelles doivent répondre les Points de Raccordement bâtiment utilisés par Orange dans les bâtiments.

1.2 Domaine d'application

Le cahier des charges s'applique aux Points de Raccordement Immeuble répondant à son objet et soumis à l'agrément d'Orange.

1.3 Définitions et abréviations

FTTH : Fibre Jusqu'au Domicile

PMI : Point de Mutualisation intérieur

PBI : Point de Branchement Immeuble

ARCEP : Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes

PTO : Prix Terminale Optique

DTIO : Dispositif de Terminaison Intérieur Optique

1.4. Conditions environnementales

Les conditions normales de fonctionnement et les tests d'environnement de cet équipement répondent au cas d'une utilisation en poste fixe dans des sites protégés contre les intempéries, norme ETSI EN 300 019-1-3 [1].

1.5. Objectifs

L'objectif de ce cahier des charges est d'obtenir du matériel :

  • respectant les règles d'ingénierie en vigueur chez Orange.
  • robuste et fiable.
  • conciliant la complétude des fonctionnalités et la facilité de mise en œuvre de la connexion client.
  • avec une bonne esthétique afin de respecter les différentes contraintes environnementales imposées par les maîtres d'ouvrage.
  • permettant la réduction des coûts d'acquisition, d'exploitation et de maintenance.

2. Contexte de mise en œuvre

Le produit spécifié doit :

Permettre de connecter, dans le cadre de l'ingénierie quadri fibre et mono fibre, les fibres des câbles
raccordement des domiciles des clients aux fibres du ou des câble(s) de distribution de la colonne montante ou rampante.
Installateur S'installer dans la partie commune du bâtiment : gaine technique, hall ou cage d'escalier.

2.1. Câbles de distribution et de dérivation

Ci-dessous précise le diamètre et la modularité des câbles qui doivent être admis dans le PBI. A titre indicatif, la série de câbles (référence Orange™) utilisée aujourd'hui par Orange™ est précisée.

2.1.1 Câbles de distribution de type colonne montante (Diélectriques, section circulaire)

Fibre unique

  • module : 6, 12
  • Diamètre : <=13,5mm
  • Série : L1094-2 L1094-3 L1095-2 L1095-3

Quadri fibre

  • module : 4
  • Diamètre : <=13,5mm
  • Série : L1094-4 L1095-4 L1096-4

2.1.2 Câbles de distribution de type colonnes rampantes

Fibre unique

  • module : 4, 6, 12
  • Diamètre : <=13,5mm
  • Série : En cours de référencement

Quadri fibre

  • module : 4
  • Diamètre : <=13,5mm
  • Série : En cours de référencement

2.1.3 Câbles de dérivation

Fibre unique

  • module : 1
  • Diamètre : <=4,2mm
  • Série: L1082

Quadri fibre

  • module : 4
  • Diamètre : <=4,2mm
  • Série: L1085

2.2. Règles de câblage PBI

Le schéma ci-dessous décrit les règles de câblage du PBI en ingénierie monofibre et quadrifibre.

3. Documents de référence

Documents ayant servi à la préparation de ce document.

[1] ETSI EN 300 019-1-3, Ingénierie des équipements (EE) – Conditions et essais d'environnement des équipements de télécommunications. Partie 1-3 : Classification des conditions d'environnement – ​​Utilisation fixe dans des sites protégés contre les intempéries, à température partiellement contrôlée.
[2] ETSI EN 300 019-2-3, Ingénierie des équipements (EE) – Conditions et essais d'environnement des équipements de télécommunications. Partie 2-3 : Spécification des essais d'environnement – ​​Utilisation à poste fixe dans des sites protégés contre les intempéries, à température partiellement contrôlée. [3] CEI 68-2-32, essais fondamentaux climatiques et de robustesse mécanique – méthodes d'essais – essai Ed : chute libre (UTE, norme NF C 20-732).
[4] CEI 68-2-11, Essais fondamentaux climatiques et de robustesse mécanique – méthodes d'essais applicables aux composants et/ou aux matériels – essai Ka : Brouillard salin. (NF C 20-711). [5] EN ISO 2809, Peintures et vernis — Essai de quadrillage.
[6] CEI 68-2-14, Essai N : Variations de température. (NF C 20-714) [7] CEI 68-2-2, essais fondamentaux climatiques et de robustesse mécanique – méthodes d'essais – essai B : chaleur sèche (NF EN 60068-2-2) (UTE norme NF C 20 -702).
[8] NF T 51-034, détermination des caractéristiques en traction. [9] EN 60529, classification des degrés de protection procurés par les enveloppes.
[10] NF EN 50102, tenue aux chocs des enveloppes. [11] Directive 2002/96/CE, "Déchets d'équipements électriques et électroniques"
[12] Directive 2002/95/CE, « Limitation de l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques » [13] Décret N° 2005-829, « Composition des équipements électriques et électroniques et élimination des déchets issus de ces équipements
[14] EN ISO 4892-3, Plastiques — Méthodes d'exposition à des sources lumineuses de laboratoire — Partie 3 : Lampes fluorescentes UV [15] NF EN ISO 179-2, Détermination de la résistance aux chocs méthode Charpy.
[16] NF EN 61753-XXX-Y, Norme de qualité de fonctionnement des dispositifs d'interconnexion et composants passifs à fibres optiques. [17] EN 60695-11-10, Essais relatifs aux risques du feu – Partie 11 -1 0 : Flammes d'essai – Méthodes d'essai horizontale et verticale à la flamme de 50 W.
[18] DIN 6171, Couleurs de surface des panneaux de signalisation et des installations de circulation – Partie 1 Régions de chromaticité sous la lumière du jour [19] DPC, Directive pour la régulation des Produits de Construction (DPC) 305/2011/EU
[20] NF X08-003-3, Symboles graphiques et pictogrammes. Couleurs de sécurité et signaux visuels de sécurité. Partie 3 : signaux visuels de sécurité normalisés.
[21] FT/RD/RESA/06/06/45 Ed4, Spécification interne des fibres optiques de France Télécom